vendredi 26 juillet 2013

Nouveauté Blu-ray disponible aux USA : Oblivion

2077 : Jack Harper, en station sur la planète Terre dont toute la population a été évacuée, est en charge de la sécurité et de la réparation des drones. Suite à des décennies de guerre contre une force extra-terrestre qui a ravagé la Terre, Jack fait partie d’une gigantesque opération d’extraction des dernières ressources nécessaires à la survie des siens. Son existence est bouleversée lorsqu’il sauve une belle inconnue d’un vaisseau en perdition. Cet événement va pousser Jack à remettre en question tout ce qu’il croyait savoir...


Un vrai film de SF d'une richesse visuelle rarement atteinte où plane l'ombre de 2001, l'Odyssée de l'espace. On a connu pire référence.
Region A,B,C
Format Image: 2.40  16/9
Pistes Sonores: Anglais DTS-HD MA 7.1, Français DTS 5.1 (doublé au Québec)
Sous-Titres: Français
Inclus le DVD Zone 1 et les copies numérique et UltraViolet du film


3 commentaires:

  1. Les plans tournés avec la caméra Sony CineAlta F65 sont hallucinants en terme de piqué d'image et de richesse colorimétrique! Les plans tournés avec la caméra Red Epic (ciels) sont excellents aussi et l'étalonage est parfait. La bande son est aussi excellente avec des graves détaillées et percutantes (tirs des drônes), les effets sont réalistes et la voix grave de Morgan Freeman est particulièrement bien rendue.

    Outre la partie technique parfaite techniquement (vous l'aurez compris), le film est aussi un petit bijoux au niveau du scénario et surtout de la mise en scène, spectaculaire et extrêmement bien cadrée (on sent qu'il y du storyboard derrière).

    Du lourd on vous dit!

    RépondreSupprimer
  2. (Stef)

    Â ajouter sur la liste des blu-rays à image de référence ?...
    N ' "Oblivion" pas de l'acheter, alors !...

    RépondreSupprimer
  3. Avis de Christophe partagé et quelle qualité d'image et de son (par rapport au cinéma qui avait une image trop douce et floue, sans compter l'interruption de séance pour problème technique juste après le crash du "transporteur" dans le sable...)

    RépondreSupprimer