mercredi 12 mars 2014

La révolution du son surround : Iosono, Auro 3D, Illusonic, Dolby Atmos...



Le son cinéma est en pleine révolution. De nombreuses technologies émergeantes s'affrontent et proposent toujours plus de canaux. Dans cette jungle technologique, il est aujourd'hui difficile d'y voir clair. Voici un petit tour d'horizon sur le sujet.

Dolby Atmos
Dolby a été l'un des premiers à proposer une nouvelle technologie de son multicanal dédié au cinéma avec le Dolby Atmos, un système d'encodage et de diffusion propriétaire permettant de virtualiser des éléments sonores et de les positionner avec précision dans l'espace grâce à un logiciel de modélisation 3D.
A l'origine, le système sonore a été développée par la société espagnole Imm sound, racheté par Dolby.
Le système actuel supporte jusqu'à 128 canaux et 64 enceintes. La salle des Oscars au Dolby Theater (ex Kodak Theater) est équipée de la technologie. A Paris, la salle 1 du Pathé Wepler est équipé en Dolby Atmos avec 55 enceintes (voir notre reportage). Aujourd'hui, plus de 1000 salles de cinéma sont équipées de part le monde. Le premier film a avoir été mixé en audio 3D à l'aide de la technologie d'origine Imm sound est The Impossible (2012).
dolby.com


Iosono 
Basée en Allemagne, la société Iosono a développé une solution de spatialisation sonore 3D capable d'alimenter jusqu'à 360 enceintes. Encore peu développée, cette technologie est utilisée aujourd'hui dans environ 30 salles dont le prestigieux Chinese Theater (salle 1) à Hollywood (USA). Le premier film a avoir été mixé dans ce format est The Immortals (2011).
iosono-sound.com



Illusonic 3D
Cette technologie est l'une des plus récentes. Elle a été présentée au Cinemacon pour la première fois et a été conçue par une petite société Suisse. Elle permet d'adapter n'importe quelle source sonore 7.1 en son 3D multicanal en 65.2 canaux. Un processeur existe aussi pour le grand public en 16.1 canaux.
illusonic.com


Auro-3D
Cette technologie cinéma développée avec le Belge Barco et conjointement avec le fabricant français Doremi (intégration dans les Media Blocks des projecteurs de cinéma), ce système de son 3D utilise 13.1 ou 11.1 canaux (Auro 11.1). Le premier film à avoir bénéficié d'un mixage en Auro-3D est Red Tails de George Lucas (mixé au Skywalker Ranch).
Cette solution audio est aujourd'hui proposée au grand public notamment via le nouveau processeur audio Datasat LS10. HD LAND est d'ailleurs un des premiers intégrateurs français à proposer des acoustiques de salles de cinéma pour le particulier conçues spécialement pour l'Auro-3D avec des enceintes encastrées dans des panneaux acoustiques sur 2 niveaux. Pour plus de renseignements, demandez Christophe ou Raphaël au 01 44 69 29 00.
auro-3d.com


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire