jeudi 4 septembre 2014

Sony VPL-VW300ES : premiers tests



Nous venons de recevoir la visite de l'équipe de Sony Pro Europe qui a eu la grande gentillesse de passer nous présenter rapidement le Sony VPL-VW300ES. Le moins que l'on puisse dire c'est que nous avons été très impressionné par le résultat! L'image est d'un piqué exemplaire, y compris dans les angles où l'on ne pouvait appercevoir aucun problème de point (focus) ou de convergences. Connecté à un Oppo BDP-103D, l'image était tout simplement parfaite! Sur le Blu-ray d'Avengers, l'image était réellement exceptionnelle et proche du rendu d'un extrait de film 4K natif via notre serveur. Certes, le contraste dynamique est moins élevé que celui du VPL-VW500ES et il n'y a plus les fameux fondus au noir, mais le contraste intra image reste excellent! La colorimétrie était juste parfaite sur le prototype que nous avons eu (visiblement calibré).

Nous avons découvert une nouvelle option dédiée aux gamers intitulée Input Lag Reduction. Il est aussi possible d'éditer la courbe de luminance (gamma). Mais ces deux fonctions devraient apparaître également dans le nouveau firmware des modèles haut de gamme d'après Sony. Mis à part cela, les menus sont strictement identiques à ceux du VPL-VW500ES, exceptés les options enlevées qui ne sont pas accessibles comme la mémoire de zoom optique ou l'auto-calibration.

Bref! Avec quelques options en moins pas réellement indispensables pour la plupart des utilisateurs, ce nouveau projecteur Sony fait très fort et devrait pouvoir se vendre comme des petits pains!

Attention! Les photos des menus ont été prises avec un iPhone et ne rendent pas du tout justice à la qualité d'image affichée du projecteur. L'effet de halo que l'on voit sur les photos n'est pas visible  et le piqué est bien meilleur dans la réalité.


Le nouveau menu Input Lag Reduction dédié aux Gamers.



4 commentaires:

  1. Je sais pas combien vous payer votre pain mais a 7000€ je suis pas sur que ça se vendra si bien que ça
    Mais si ça baisse encore de 3000€ dans un ans ça deviendra interessant

    RépondreSupprimer
  2. pas de mémoire de zoom alors que rien ne l’empêche.
    Une optique bas de gamme sans rapport avec le prix du video-projecteur.
    plus d'iris auto ni manuel alors que le noir est le point faible des sony.

    En gros c'est un sous vw500 avec des noirs gris, même à 3000€ pas sur qu'il y est beaucoup d'acheteurs.

    Dommage mais à 10000€ le vw1100 aurait pu m'intéresser.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne peux que réagir à cette intervention :
      1. Ce projecteur est le premier à passer sous la barre des 7000€ avec une vraie matrice 4K. Donc il n'a aucune concurrence.
      2. L'iris dynamic est désactivé de toute façon par beaucoup de puriste et les noirs sont très corrects sans. Ils sont loin d'être "gris" (bien meilleurs que les noirs d'un DLP et pas bouchés).
      3. Même si la lentille principale n'est pas en verre, l'optique est d'excellente qualité. D'ailleurs, aucun projecteur tri-matrice à ce jour à part le VW-1100 n'arrive à l'égaler sur ce point. Et surtout, le chemin de lumière est extrêmement bien optimisé, ce qui permet un point parfait sur toute la surface de l'image projeté. A noter qu'il est préférable de ne pas se mettre en extrêmité de zoom comme c'était le cas lors de la présentation au salon Home Cinéma de Paris.

      Enfin, j'invite tous les septiques à se faire leur propre opinion en venant assister à une démo dans notre showroom (salle dédiée noire, projecteur centré horizontalement et presque totalement centré verticalement, distance idéale). Jusqu'ici, toutes les personnes qui l'on vu chez nous ont été imprissionnées.

      Supprimer