mercredi 8 octobre 2014

Night Fare, le nouveau film de Julien Seri (Yamakasi, Les fils du vent, Scorpion)



Le réalisateur français Julien Seri (Yamakasi, Les fils du vent, Scorpion) est actuellement en train de terminer la réalisation de Night Fare, son nouveau film complètement auto-produit.

"Night fare" est une traque, une chasse à l'homme mettant en scène un anti-héros, un tueur pourchassant deux jeunes hommes. Grâce à ce chauffeur, nos deux jeunes vont plus apprendre sur la vie en une nuit qu’en 30 ans d'existence," indique Julien Seri.


"Avec ce thriller efficace, je veux créer un film au concept simple. Avec une mise en scène réfléchie et alerte, un scénario efficace, je veux détourner subtilement les clichés pour m'attacher aux personnages et à leurs émotions, rendant ainsi l'histoire bien plus profonde qu’il n’y paraît. Ce mélange fonctionne à plein régime, avec de nombreuses variations de rythme, qui relanceront sans cesse la narration. Ce thriller atmosphérique vire parfois vers la romance, simple et naturelle, vers le film d'action aux bastons originales (car aux antipodes de ce que l'on nous propose aujourd'hui) et même vers le gore frontal lors d'exécutions surprenantes et de plus en plus violentes. Notre driver est LE révélateur du malaise de notre quotidien, de cette violence et de la perversité qui nous guette. Il rôde, les traque, est toujours là où on ne l'attend pas. En tant qu’homme et père, la perte des valeurs est une chose qui me terrifie. Je veux faire un film de genre en liant fond et forme, les ingrédients d'un bon film de cinéma. " précise le réalisateur.

L'équipe du film comprend des personnes de talents comme Olivier Schneider, comédien, cascadeur et producteur français (Un Prophète, Fast & Furious 6, De Rouille et d'Os), Jonathan Michael Howard, l’une des valeurs montantes du cinéma britannique (World War Z, Thor: The Dark World) ou encore Jess Liaudin, athlète français de MMA, Champion du monde des Welterweight World qui jouera le driver dans le film.

Le film utilise le crowdfunding, un financement participatif très en vogue en ce moment et qui commence à être utilisé même par des réalisateurs d'envergure comme Luc Besson. Le gros avantage d'un tel système est de pouvoir se libérer des contraintes imposées par les studios qui aujourd'hui ne prennent plus aucun risque et mettent des mois à répondre. On le voit bien aujourd'hui, le cinéma ne produit plus que de la soupe indigeste composée quasi-exclusivement de suites, prequels, reboots et remakes. Julien Seri fait donc parti des pionniers qui ont eu le courage et l'audace de se lancer dans la production de films à petit budget mais sans contrainte afin de pouvoir proposer un VRAI film original et libre de toute coupure au montage ou pression de la part d'un jeune financier fraîchement sorti des grandes écoles qui ne connaît rien au cinéma. Ce nouveau film fait beaucoup penser au cinéma coréen, dont les intrigues sont réfléchies, le suspens intense, les acteurs impliqués et le budget souvent ridicule.

Ce genre de projets donne un vrai nouveau souffle au cinéma d'aujourd'hui qui en a bien besoin. Alors si vous souhaitez soutenir le film de Julien Seri, n'hésitez-pas à consulter sa page ulule ici :
http://fr.ulule.com/night-fare/


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire