samedi 13 février 2016

ISE 2016: reportage



Amsterdam, ses canaux inscrits au patrimoine mondial de l'Unesco, son musée Van Gogh, et son désormais traditionnel salon ISE, le plus grand salon professionnel de l'installation et de l'intégration. Lancé en 2004, L'ISE est l'équivalent du Cedia Expo pour l'Europe, comme l'IFA est l'équivalent du CES de Las Vegas. Cette année comme pour le CES, l'Ultra HD est à l'honneur sur la plupart des stands avec des démonstrations 4K, mais aussi 8K. Même si ce salon est très orienté professionnels, certains produits présentés sont néanmoins intéressants pour le grand public.


C'est le cas de Screen Innovations, une marque américaine passée numéro un mondial en quelques années dans le domaine des écrans de vidéoprojection, et do devant les marques historiques à savoir Stewart et DaLite. Le fabricant s'est démarqué de la concurrence en particulier grâce à ses écrans à technologie d'absorption de lumière.


Le premier écran est développé dans un garage en 2003. Puis en 2008, SI sort la première version du Black Diamond, un écran totalement révolutionnaire qui permet d'absorber 80% de la lumière ambiante. Aujourd'hui la dernière génération présentée cette année permet d'atteindre le chiffre record de 90% d'absorption. Il en résulte une image bien plus contrastée qu'avec un écran traditionnel.

Screen Innovations Transformer.

Cette année, la marque présente le prototype du "Transformer", un nouvel écran totalement révolutionnaire digne des films de James Bond: un écran qui se déforme en fonction du ratio des films! L'écran sera disponible en septembre aux Etats Unis et en octobre en France. Le prix n'est pour le moment pas encore connu.

Chez Sony, c'est la projection laser 4K qui est à l'honneur avec deux projecteur professionnels 4K, REC.2020, laser et HDR, dont l'un d'eux est spécialement conçu pour la réalité virtuelle et la simulation avec la possibilité de projeter en infrarouge.


Côté grand public, Sony présente le VPL-VW5000ES, un videoprojecteur 4K Laser ultra haut de gamme compatible REC-2020 et HDR positionné à 60 000€, ainsi que sa version Ultra courte focale.


Toujours dans le monde de la videoprojection, BenQ présente le X12000, un projecteur DLP 4K en démonstration dans une salle dédiée totalement noire. Le X12000 est un projecteur Ultra HD à illumination LED positionné à 7500€ qui sera disponible en magasin vers la fin d'année.


Optoma présente de son côté non pas un mais 2 projecteurs DLP 4K, le premier basé sur la technologie LED HLD de Philips et le second utilisant une lampe traditionnelle. Les projecteurs embarquent une puce DMD mono matrice 2k qui génère une image Ultra HD 3840x2160 par wodulation. Les deux projecteurs 4K sont annoncés par le fabricant pour cet été. La marque présente également sa gamme complète de vidéoprojecteurs, à savoir pas moins de 37 modèles.




Chez Epson, seuls des modèles pro, la plupart à très haute puissance, sont présentés et en particulier le EB-L25000U, un nouveau projecteur 4K laser d'une puissance 25 000 lumens et une durée de vie maximale de 56 000 h.


Digital Projection présente aussi des projecteurs 4K haute puissance à 25 000 lumens mais à 4 lampes ainsi qu'une nouvelle gamme de projecteurs à illumination laser.



Chez Canon, on affiche fièrement une résolution supérieure au 4K traditionnel avec une résolution native de 4096x2200. Les projecteurs 4K intègrent nativement une gestion de l'edge blending, une technologie permettant de créer une image à l'aide de deux projecteurs.




D'autres fabricants totalement inconnus du grand public présentent également des démos en 4K ou 8K. Toutes ne sont pas réussies mais certaines sont impressionnantes comme Stumpfl, un fabricant de serveurs de contenus RAW en résolution 4K et 8K.



Mais la démo la plus impressionnante de l'ISE est proposée chez Christie, numéro 1 mondial de la vidéoprojection de cinéma. Le fabricant présente un mur d'image géant utilisant des micro-LED montrant des images 9K soit 9000x6000 pixels, soit l'équivalent de 26 fois la HD.


Les plans ont été tournés à l'aide de 3 caméras Red positionnées face à un miroir spécial. Grâce à cette technologie révolutionnaire, il est possible de capter jusqu'à une résolution de 18K, soit l'équivalent de l'IMAX argentique.


Du côté des lecteurs multimédia, la marque française Zappiti profite de l'ISE pour annoncer les spécifications finales du Zappiti NAS RIP, un serveur vidéo à 8 baies de stockage capable de sauvegarder des disques Blu-ray et DVD avec système de jaquettes. L'utilisation du serveur est extrêmement simple. Il suffit d'insérer un disque Blu-ray ou DVD dans le lecteur intégré et le disque est ripé automatiquement. L'opération effectuée, le disque est éjecté et le film est analysé et intégré au système Zappiti Media Center qui met la collection de films en images. Annoncé au CES 2016, le serveur sera proposé fin février 2016 avec un prix de départ de 1499€ pour la version RIP.

Voir la fiche produit officielle...


Nous vous donnons rendez vous en septembre pour l'édition 2016 de l'IFA de Berlin, le prochain grand salon de l'électronique.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire