samedi 1 avril 2017

Test des Zappiti One 4K HDR, Mini et Duo

Zappiti 4K HDR: une nouvelle gamme plus complète.

Au fil des ans, la marque française Zappiti a su s’imposer dans le paysage des lecteurs multimédia, en particulier de part son fameux système de jaquettes Zappiti Media Center à la fois simple d’utilisation, intuitif et offrant des fonctionnalités évoluées.
Le nouveau cru de lecteurs multimédia Zappiti se compose de 3 modèles, physiquement très proches de ceux de la précédente génération : à savoir le Zappiti Mini 4K HDR, le Zappiti One 4K HDR, et le Zappiti Duo 4K HDR. Leur châssis en métal est strictement identique mais la connectique est beaucoup plus complète en particulier sur les deux gros modèles et un peu plus restreinte sur le Zappiti Mini 4K HDR. Le navire amiral de la marque, à savoir le Duo propose une façade en alu brossé du plus bel effet, des pieds de découplage hi-fi et une finition impeccable, lui conférant un aspect haut de gamme qui impose le respect. La peinture noire mate est de meilleure qualité que celle du modèle précédent. Et c’est à ce jour le seul lecteur à double rack à disques durs compatible HDMI 2.0a au monde.



Mémoire et puissance
La grosse nouveauté de cette nouvelle gamme est l’utilisation de la nouvelle puce Realtek RTD1295 qui vient remplacer la RTD1195. Avec son architecture désormais 64 bits quadruple-coeurs ARM A53 (contre double coeur ARM Cortex A7 / 32 bits précédemment), cette nouvelle puce propose beaucoup plus de puissance brute mais offre aussi beaucoup  plus de mémoire : 1 Mo de cache L2 contre 512 kb sur la précédente génération, 2 Go de RAM DDR4 et 16 Go de mémoire Flash (8 Go sur le modèle Mini) contre 6 Go sur les modèles précédent. La mémoire flash (EMMC) sert en particulier à stocker les jaquettes de films et est aussi utile pour les opérations effectuées en multitâches.



Connectique
Comparativement aux modèles précédents, la nouvelle génération de lecteurs Zappiti est pourvue d’une connectique beaucoup plus large. Le Mini propose une sortie HDMI 2.0a et entrée HDMI 2.0a (TX/RX, CEC, Deep Color, 12 bits, xvYCC, MHL 3.0, HDR), 2 ports USB 2.0, un port USB 3.0, une sortie audio vidéo analogique (active en même temps que les sorties numériques) en mini-jack, sortie IR externe (avec rallonge IR fournie), une sortie audio numérique S/PDIF Optique, un port Ethernet Gigabit 10/100/1000 Mb/s, du Wi-Fi 5G double bande, un lecteur de cartes mémoires SD Card / MMC, et propose un vrai bouton d'alimentation On/Off (à l'arrière). Le panneau frontal affiche un indicateur LED (logo “Z”) désactivable avec un bouton dédié de la télécommande. Les modèles One et Duo proposent en plus un port USB Type-C (pour les disques durs externes les plus récents), une sortie audio analogique RCA (en remplacement de la sortie AV), une sortie vidéo composite analogique RCA, une sortie audio numérique coaxiale, et une sortie WAN. Le Zappiti One 4K HDR propose un total de 5 ports USB tandis que le Zappiti Duo 4K HDR propose un total impressionnant de 7 ports USB dont deux en façade pour un accès facile lorsque le lecteur est placé dans un meuble Hi-Fi.







Disque dur interne
Alors que le Zappiti Mini 4K HDR se présente comme une simple passerelle multimédia, les modèles One et Duo offrent la possibilité d’utiliser un disque dur interne grâce à un système de rack à échange à chaud. Ainsi, il n’est pas nécessaire de redémarrer l’appareil pour entrer ou sortir un disque dur. Des disques durs informatiques classiques SATA jusqu’à 16 To peuvent y être insérés portant la capacité totale à un maximum de 32 To dans le cas du Duo qui dispose de 2 emplacements. L’insertion des disques dur nus se fait de manière très simple et il n’est pas nécessaire de devoir visser le disque dur sur un tiroir. Dans le cas d’une utilisation avec 2 disques durs, le système Zappiti est capable de réunir l’ensemble des films dans une seule collection.



Accessoires

Zappiti One 4K HDR et Zappiti Duo 4K HDR
> Télécommande IR (infrarouge rétro-éclairée)
> Câble HDMI compatible 2.0 avec gaine tressée et connecteurs plaqués or
> Câble Ethernet
> Câble USB Type-C
> Adaptateur secteur (Entrée: 100V-240V 50/60 Hz / Sortie: 12V 2A/3A)
> Guide de démarrage rapide en Français

Zappiti Mini 4K HDR
> Télécommande IR (infrarouge rétro-éclairée)
> Câble HDMI compatible 2.0 avec gaine tressée
> Câble Ethernet
> Ralonge infrarouge (récepteur IR)
> Câble SATA
> Adaptateur secteur (Entrée: 100V-240V 50/60 Hz / Sortie: 12V 2A)
> Guide de démarrage rapide en Français


Télécommande
La télécommande a été complètement revue et corrigé. Elle offre tout d’abord un rétro-éclairage et propose beaucoup plus de boutons d’accès directs et de raccourcis. On y trouve pêle-mêle: Ratio, 3D, Repeat, Zappiti Media Center, Zappiti Explorer, Settings (touche verte), Enregistrement HDMI (touche jaune), Mises à jour firmware (touche bleue), de vraies touches de chapitres, ainsi que deux boutons séparés pour l’allumage et l’extinction qui ravira les installateurs. La télécommande, bénéficie d’une fonction d’apprentissage qui permet par exemple de contrôler le volume sonore de votre ampli ou de votre TV. Pour les utilisateurs de télécommandes programmables, le fabricant donne accès à tous les codes aussi bien en IR qu’en IP, ainsi que des drivers tous prêts pour la plupart des grandes marques d’automation, à savoir Crestron, RTI, ProControl, Control4, Philips Pronto et offre une compatibilité avec les télécommandes Logitech. Un driver Savant est à l’étude. Enfin, il est possible de contrôler le lecteur via une télécommande virtuelle proposée par l’app Zappiti Media Control pour tablettes et smartphones (iOS et Android).



Cette même app propose une touche de retour vers les apps de domotique personnalisable à l'effigie de la marque (petite icône Crestron par exemple). Et depuis peu, Zappiti propose même une API pour les installateurs les plus chevronnés offrant tout un panel de fonctionnalités évoluées.
Le Zappiti Mini 4K HDR propose un report infrarouge fourni et un système d’accroche afin de pouvoir se fixer au mur derrière la télévision ou caché derrière un meuble.
Enfin, il est aussi possible de connecter un clavier AZERTY (une petite app de conversion QWERTY vers AZERTY est nécessaire) et une souris sans-fil informatique qui peut être profitable pour surfer sur Internet ou utiliser plus simplement des apps tierces installées depuis le GooglePlay. La plupart des périphériques Bluetooth sont supportés jusqu'à la version 4.0.

Consommation
Les lecteurs consomment très peu et respectent les normes environnementales : 5.2 W en utilisation sans disque dur et 0.2 W en veille. En utilisation intensive (copie multitâches + lecture vidéo 4K sur disque dur interne), les lecteurs ne consomment pas plus de 14 W.

Démarrage
Au démarrage, le lecteur est bien plus rapide que sur les précédents modèles. La page d’accueil propose 3 icônes : Zappiti, Explorer et MyApps en remplacement du GooglePlay. Les mises à jour logicielle et firmware se font désormais directement depuis le lecteur et il n’est plus nécessaire comme avant de devoir se créer un compte Google pour pouvoir profiter du lecteur. Il est en revanche toujours nécessaire de se créer un compte Zappiti mais cette contrainte offre de nombreux avantages comme la fonction multiroom et la sauvegarde de la collection dans Zappiti Cloud. Ainsi, si vous aviez déjà précédemment un Zappiti Player 4K, il vous suffit d’insérer le ou les disque(s) dur(s) dans le nouveau lecteur ou de connecter ce dernier à votre NAS et de saisir vos identifiants pour retrouver intégralement votre collection! Quel bonheur de ne pas avoir à tout refaire!

Mises à jour
Contrairement à avant, les mises à jour se font directement depuis le lecteur connecté en réseau. Fini les clés USB formatées en FAT32 et la perte des réglages! Les mises à jour logicielles (Zappiti et Explorer) se font également via Internet de manière très simple et sont très rapides à installer.

Transferts de fichiers haut débit
Les transferts de fichiers peuvent se faire de différentes manières: soit via USB, soit via réseau, soit encore via une station d’accueil pour disque dur. Les transferts via réseau ne nécessitent plus l’utilisation de l’application Zappiti Transfer. Il suffit simplement de saisir l’adresse IP du lecteur dans l’explorateur Windows (fonctionne maintenant aussi sur Mac) précédée de deux antislashs.



Les débits sont extrêmement rapides : environ 115 Mo/s en Ethernet, soit l’équivalent du transfert en USB 3.0. En réseau sans fil, les débits culminent à 6,5 Mo/s en 5 GHz (5.845 GHz) ce qui paraît très lent par rapport à du réseau filaire mais reste supérieur à ce que propose la plupart de la concurrence en réseau sans fil. On peut aussi utiliser Zappiti Explorer pour transférer des fichiers depuis un MAC ou PC directement depuis l’interface du lecteur sur la TV à l’aide de la télécommande de manière très simple en multitâches (plusieurs copies en même temps). Il est également possible d’interrompre l’une des tâches en cours via un panneau dédié.


Lecture audio
En plus de la gestion de fichiers (copier, coller, renommer, supprimer, créer un dossier…) en multitâches, Zappiti Explorer propose un certain nombre de fonctions et d’options de lecture vidéo, audio et photo. Il est possible par exemple d’activer la lecture enchaînée, aléatoire et en boucle pour tout type de média. Pour la musique, Zappiti Explorer supporte les pochettes d’albums et les vignettes d’artistes. Il suffit pour cela de placer un fichier Jpeg dans le dossier. Lorsque l’on lance la lecture d’un fichier audio, il est possible de continuer à naviguer dans les dossiers. Il est possible de lancer la lecture de tout un dossier audio incluant des sous-dossiers. Petit regret, les fichiers de listes de lecture ne sont pour le moment pas supportés. Mais il est très probable qu’une future mise à jour logicielle le permette. La plupart des formats audio les plus populaires sont supportés: AIFF, FLAC, ALAC, WAV, WMA (précédemment incompatible), MP3, OGG et bien d’autres... Seul le format DSD manque à l’appel. Mais ce dernier nécessite de toute façon un DAC interne de qualité pour être intéressant, car il y a des conversions supplémentaires et l'on perd tout l’intérêt du format. Les modèles One et Duo proposent une sortie audio digitale de qualité en Coaxial et peuvent ainsi être connectés à un DAC externe audiophile pour une écoute haute fidélité. Les deux gros modèles Zappiti offrent également une sortie analogique RCA utilisant un DAC interne 32 Bit 192 kHz, certes non audiophile mais de qualité très correcte. Enfin, le lecteur supporte l’USB Dac sur la plupart des DACs externes mais la qualité d’écoute reste moins bonne qu’en coaxial numérique.  En utilisant l’alimentation externe haut de gamme vendue en option en association avec notre câble coaxial de référence l’Espace Black, l’audio prend une autre dimension, avec entre autres plus de dynamique, une meilleure aération, des silences respectés, des attaques plus franches et une scène sonore plus profonde avec un placement plus précis des instruments dans l’espace.



Lecture photo
La fonction diaporama musical propose différentes options comme la vitesse d’enchaînement des diapos ou le choix des transitions. Le mode caméra dynamique offre des effets de zoom similaires à ce que proposent les transitions “Ken Burn”. Les photos sont affichées en 1080p ou 1080p upscalé en 4K et n’importe quelle résolution de fichier photo est supportée jusqu’à un maximum de 8K x 8K. On regrettera que l’affichage des photos ne soit pas réalisé en 4K natif. Mais peut-être qu’une future mise à jour permettra d’améliorer cette fonctionnalité. Quoi qu’il en soit, c’est déjà beaucoup mieux que sur l’ancienne génération de lecteurs Zappiti dont l’affichage des photos était réalisé en résolution 720p. Les photos stockées sur des cartes mémoires sont prises en charge. Les formats JPG, PNG et GIF sont supportés. En revanche, les fichiers photo non compressés RAW ne sont pas supportés nativement par Zappiti Explorer (DNG par exemple) mais il existe plusieurs apps de développement RAW sur Android qui peuvent éventuellement être installés sur le lecteur. Mais le développement RAW n'étant à notre avis pas la vocation d’un lecteur multimédia, ce point de détail n’est pas très important.

Lecture vidéo
Grâce à la nouvelle puce Realtek, de nombreux formats qui n’étaient pas pris en charge sur la précédente génération sont maintenant lus sur les nouveaux lecteurs Zappiti. C’est le cas par exemple des fichiers HEVC / H.265 / x265 qui sont parfaitement lus en résolution 4K et encodage couleur 10 bits (Main10) jusqu'au Level 6.1 High (limité à 8 bits précédemment), et jusqu’à 60p (limité à 30p précédemment) avec des débits testés jusqu'à 400 Mbps (limité à 30 Mb/s précédemment) via le fameux fichier de test “jellyfish-400-mbps-4k-uhd-hevc-10bit.mkv”, soit 4 fois le débit des Blu-ray UHD. Impressionnant! Jamais auparavant un lecteur multimédia n’avait dépassé les 200 Mbps. Le lecteur est aussi compatible HDR10, VP-9 (jusqu’à 4K 60p). En revanche, la lecture de fichiers 4K encodé avec le désormais ancien format H.264 est plus aléatoire mais reste fluide jusqu'à environ 25 Mb/s en 24 images par seconde maximum. La 3D offre aussi son lot de nouveautés avec la prise en charge des MKV 3D en Frame Packing, MK3D et Side-by-Side / Top-Bottom en Full HD x2 (limité au half Full HD précédemment). D'autre part, la nouvelle gamme est maintenant compatible avec les sous-titres 3D et il est possible de régler leur profondeur. Ce même réglage de profondeur 3D est aussi disponible pour la profondeur de l’image ainsi que celle des menus. Enfin, une option permet l’inversion des images gauche et droite, dans le cas ou les images oeil gauche / oeil droit sont volontairement inversées dans le fichier 3D pour des questions de protection anti-copie.
Il est possible de personnaliser l’affichage par défaut des langues et sous-titres des vidéos. Ainsi, lorsque l’on sélectionne VOST, toutes les vidéos seront lues dans ce format (si les langues et sous-titres sont disponibles).



Accès direct
Les touches numériques permettent d’accéder directement à un pourcentage du film tandis que les touches gauche/droite permettent de naviguer dans la barre de temps. La télécommande propose aussi les fonctions d’accès plus classiques comme les chapitres ou l’avance/retour rapide (jusqu’à 32x). La reprise de lecture est aussi de mise.



A noter que les touches numériques d’accès direct par pourcentage fonctionnent aussi dans la navigation des jaquettes dans Zappiti et des pages dans Zappiti Explorer. La touche MENU de la télécommande permet d'accéder à la liste des chapitres ainsi qu'à la liste de lecture BD Lite pour accéder directement aux bonus d'un ISO Blu-ray par exemple.



Qualité d’image
Par rapport à l’ancienne gamme, la qualité d’image est supérieure sur de nombreux points. Les images sont plus précises, plus nettes, mais sans pour autant présenter de double contours. Le bruit vidéo est quasi-inexistant et peut être encore amélioré via une alimentation externe haut de gamme vendue en option. Le dématriçage couleur, vérifié à l’aide de filtres d’isolation de couleur numérique, ne présente pas de défaut de décodage particulier. Enfin, la profondeur de champ, la profondeur des noirs et la dynamique va encore plus loin qu'auparavant et met tout le monde d’accord. Ces nouveaux lecteurs rivalisent ainsi sans problème avec des produits beaucoup plus haut de gamme et c'est sans conteste l’un des points forts des produits. Sur les contenus HDR, la TV bascule automatiquement dans le mode HDR et adapte automatiquement la luminance.



Son multicanal
Tous les formats sonores home cinéma sont supportés via HDMI : Dolby Digital, Dolby Digital EX, Dolby Digital Plus, Dolby TrueHD, Dolby Atmos, DTS, DTS-ES (et leurs déclinaisons), DTS-HD MA, DTS-HD HRA, DTS:X, etc. La connectique SPDIF ne supportant pas les débits nécessaires aux formats sonores HD, seul le core du son est supporté. Il suffit pour cela de sélectionner l’option “Force SD Audio” dans les réglages de lecture (touche menu en cours de lecture). Attention néanmoins, seules les bandes son HD intégrant le core du son DTS, DTS-ES, Dolby Digital, Dolby Digital Plus, ou Dolby Digital EX sont supportées. Dans de rares cas, le core du son n’est pas intégré mais dans ce cas il y a généralement une autre bande son dans la même langue en piste séparée en DTS ou Dolby Digital. De la même manière, lorsque l'on est équipé d’un ampli HD non compatible Dolby Atmos, c’est le son Dolby TrueHD qui est envoyé ou Dolby Digital dans le cas d’un ampli non compatible HD (si le core du son est présent dans la piste sonore).
Dans le cas d’une écoute au casque, le son est downmixé en stéréo. Le Zappiti Mini 4K HDR propose directement une prise mini-jack 3.5 audio / vidéo pouvant être utilisée avec un casque. Pour les autres modèles, il est possible d’utiliser un adaptateur mini-jack  (non fourni) connecté aux sorties audio analogiques RCA. Il est aussi possible de connecter un casque bluetooth mais certains problèmes de désynchronisation audio/vidéo peuvent survenir dans le cas d’une lecture vidéo.





Fluidité

Si l’auto-framerate fonctionnait plutôt déjà bien sur les modèles de la génération précédente, il est beaucoup plus performant sur la nouvelle gamme avec une parfaite reconnaissance de toutes les fréquences vidéo de manière complètement automatique à savoir : 23,976 / 24 / 25 / 29,97 / 30 / 50 / 59,94 / 60 Hz. L’affichage est ainsi parfaitement fluide et cela y compris en HDR sur du contenu 4K 60p. A noter cependant que certaines TV nécessitent de configurer la sortie HDMI en Y'CbCr 4:2:2 ou  RGB 4:4:4 pour une bonne fluidité (menu développeurs). Point positif: il est possible de sortir en format Y'CbCr 4:2:0. Cela permet aux possesseurs d'anciens amplis HDMI compatibles 1.4a de profiter de la résolution UHD en 8 bits. Ce n'était pas possible sur la gamme précédente.

Sous-titres
Les sous-titres externes ou internes sont parfaitement gérés quelques soient les formats. Seules les balises italiques ne sont pas gérées mais un développement est en cours afin de solutionner rapidement ce problème. Il est possible de modifier la taille, la position, la couleur, le délai de synchronisation et le codage texte de tous les sous-titres, à l’exception des sous-titres “image” comme les IDX ou PGS. Les sous-titres sont parfaitement lisibles et nets à l’écran depuis une récente mise à jour, ce qui n’était pas le cas au lancement de la gamme. Enfin, les fichiers IDX 1080p sont supportés. Petite précision: certains sous-titres qui pouvaient être désynchronisés sur les anciens passent sans souci sur les nouveaux lecteurs Zappiti de la gamme HDR.



Info
La touche INFO de la télécommande permet de faire apparaître une fenêtre très complète de propriétés techniques sur le média en cours de lecture comme la résolution, la fréquence d’image, le codec vidéo, la profondeur couleur, l’espace colorimétrique, le débit, le nombre de canaux audio, etc.



Interface Zappiti Media Center
Alors que l’interface du Zappiti Player 4K était affichée en 720p, la nouvelle gamme Zappiti 4K HDR propose une interface en 1080p. La lisibilité est ainsi renforcée et les jaquettes sont plus jolies. L’analyse des films et des séries se fait sans encombre et de manière simple. Grâce à un système d’indexation très puissant utilisant plusieurs bases de données, la marge d’erreur est très réduite.



Et en plus des bases de données existantes telles que TMDb, IMDb ou TVDb, Zappiti utilise sa propre base de données communautaire qui grossit de jour en jour. Ainsi, plus Zappiti est utilisé, et plus l’indexation des médias devient fiable. D'autre part, en plus des jaquettes récupérées sur les bases de données TMDb, IMDb et TVDb, Zappiti Db propose depuis peu sa propre base de jaquettes en français et diverses autres langues conçues spécifiquement pour s’adapter au ratio de l’interface Zappiti avec des jaquettes épurées de qualité. A l’heure où nous écrivons ce test, Zappiti Db propose plus de 4000 jaquettes de films et environ une centaine de jaquettes sont ajoutées chaque semaine. De la même manière, l’équipe Zappiti a commencé à proposer des fonds d’écrans pour les films les plus populaires.

Zappiti Db : des jaquettes de films de qualité et en Français.

En plus des posters, de nombreuses infos sur les contenus vidéo sont récupérées telles que les acteurs, réalisateur, durée, date de sortie, et infos techniques. Le tout est affiché dans une page de présentation générale du film avec le synopsis (texte à défilement automatique).



Puis les films et séries TV sont triés automatiquement par catégorie qu’il est possible de dissocier et réassocier manuellement via le panneau d’édition. Un panneau d'édition de catégorie permet de réorganiser les catégories dans l'ordre de son choix, et de créer des catégories personnalisées en choisissant un nom et en associant une icône parmi 180 au choix.

Les catégories (thème classique)

Les films issus de sagas sont placés automatiquement dans des groupes (option désactivable) et affichés dans un carrousel 3D du plus bel effet à défilement horizontal.





Il est ensuite possible de trier les films via différentes options. Ainsi on peut par exemple afficher uniquement les films d’Action que l'on n’a pas vu et les trier par note, durée ou date de sortie. On peut aussi rechercher un film via le moteur de recherche intégré qui trie automatiquement les résultats de recherche par titre, acteur, ou réalisateur.

Résultats du moteur de recherche (thème silver)

Dans le cas où un film ne serait pas trouvé (ou incorrectement trouvé), il est possible de le rechercher manuellement par titre ou par numéro d’identifiant TMDb ou IMDb. Cette dernière méthode est fiable à 100% à partir du moment où le film existe sur l’une des bases de données. Et comme le système est communautaire, l’indexation manuelle profite aux autres utilisateurs et la base de données Zappiti se développe de jour en jour pour être de plus en plus fiable au fil du temps.

Correction de Interface
Un outil communautaire permet de corriger les traductions de l'interface. Ainsi, lorsqu'un texte contient des fautes d'orthographe, il suffit qu'une personne le corrige pour que cela soit corrigé pour tous les autres utilisateurs. S'il y a plusieurs traductions, c'est celle qui obtient le plus de votes qui l'emporte sur les autres.



Personnalisation de l'interface
L’interface propose un affichage des jaquettes sur 2 lignes mais il est possible de personnaliser le nombre de lignes (jusqu’à 5). De nombreuses autres options de personnalisations sont proposées dans le menu avancé comme les bandeaux Blu-ray et DVD, les reflets sur les posters ou encore le thème graphique.



Contrôle parental et collections
Pour les parents, une fonction Contrôle Parental à code d'accès permet de restreindre facilement l'accès à des films ou groupes de films tout en proposant une interface simplifiée et plus facile à utiliser. Les principales fonction sont verrouillées pour éviter par exemple que les enfants ne suppriment par mégarde un film. Zappiti propose aussi la possibilité de créer plusieurs collection avec une fonction d'accès direct pour passer d'une collection à l'autre. On peut par exemple avoir une collection par disque dur ou une collection par membre de la famille.

Pour les installateurs et les professionnels, il est possible verrouiller certaines fonctions (plusieurs niveaux de verrouillage).
De nombreuses autres fonctionnalités sont proposées parmi lesquelles on retiendra la fonction de téléchargement de sous-titres en français ou anglais, les bandes annonces en résolution HD (si disponibles), ainsi que de nombreux filtres et tris qu’il est possible de croiser (durée, date de sortie, date d’ajout, note…). Après avoir visionné un film, celui-ci est marqué automatiquement en “Vu” ou “En cours”. Et dans la prochaine version de Zappiti (actuellement en version alpha), une nouvelle fonctionnalité permettra d'enchaîner automatiquement la lecture des épisodes d'une série TV. Pratique! Et très bientôt, Zappiti Media Center proposera une fonction d'accès aux bonus: Making-of, featurettes, critiques, scènes coupées, etc. en plus des bandes annonces.

Pour les utilisateurs de tablettes et smartphones, une app iOS et Android permet de contrôler et d’administrer le tout et de piloter le lecteur à l'aide d'une télécommande virtuelle. Dans le cas de l’utilisation de plusieurs lecteurs, il est possible de sélectionner le lecteur à piloter. La plupart des fonctionnalités de Zappiti sont proposées sur la version mobile telles que : Editer, Changer le poster, Contrôle parental, etc.



Il est aussi possible d'administrer sa collection depuis un ordinateur PC ou MAC. Et grâce à au système Zappiti Sync, tout est synchronisé automatiquement sur toutes les plateformes utilisant Zappiti : PC, Mac, tablettes, smartphones et tous les lecteurs Zappiti de la maison y compris de la précédente génération (Zappiti Player 4K). Les utilisateurs de l’ancienne génération de Zappiti Player 4K pourront d’ailleurs ainsi retrouver toute leur collection simplement en saisissant leurs identifiants! Un pur bonheur!



Zappiti Share
Zappiti Media Center est aussi l’un des rares systèmes de jaquettes réellement multiroom. Ainsi, lorsque l'on a par exemple un Zappiti Duo 4K HDR dans le salon, on peut accéder à la collection Zappiti depuis une chambre équipée d’un Zappiti Mini 4K HDR et lire ainsi jusqu'à 4 films de qualité Blu-ray en simultané. Une prochaine fonction en cours de développement permettra très bientôt la reprise de lecture dans une autre pièce.

Zappiti Yacht
Pour les utilisateurs de bateaux, il reste possible d’accéder à sa collection même sans connexion Internet. Attention néanmoins, cette fonction nécessite l’acquisition du Zappiti NAS RIP Audio Video Edition vendu en option.

Enfin, il est possible de configurer Zappiti pour qu’il se lance au démarrage du lecteur. La liste des fonctionnalités de ce media center complet et simple d’utilisation est encore longue et tous les points ne pourront malheureusement pas être abordés dans ce test. Si vous voulez en savoir plus, nous vous invitons à télécharger la version MAC ou PC de Zappiti Media Center gratuitement ici: http://zappiti.com/FR/zappiti_media_center_telechargement.html

Apps 
Comme le système d’exploitation est basé sur Android 6, il est possible d’installer des apps Android complémentaires depuis AptoideTV ou le GooglePlay. Si certaines apps sont pleinement compatibles, beaucoup d'entre elles ne sont pas réellement optimisées pour une utilisation sur un lecteur multimédia. En revanche, certaines fonctionnent très bien. C'est le cas par exemple de ARTE HD (affichage HD de qualité et fluide) ou Netflix (image fluide mais limitée à la résolution 720p en raison des DRM), qui offrent une parfaite navigation à la télécommande.

HDMI IN
La touche jaune de la télécommande permet d'accéder à la section dédiée à l'entrée HDMI qui permet de faire transiter un signal vidéo et de l'enregistrer en résolution 1080p. Un mode PIP (image dans l'image) est proposé mais son utilisation n'est pas très utile et pas très simple à utiliser (pas de touche d'accès direct pour activer ou désactiver la fonction).





Conclusion
En conclusion, si la nouvelle gamme Zappiti reprend globalement le design de la gamme précédente, les 3 nouveaux lecteurs de la gamme Zappiti 4K HDR vont beaucoup plus loin que leurs prédécesseurs avec une exceptionnelle qualité d’image et de son, une parfaite fluidité, des performances accrues, de nombreuses nouvelles fonctionnalités, une large connectique. Les lecteurs offrent aussi une grande stabilité, une app tablette complète, une télécommande rétro-éclairée programmable et un système de jaquettes simple et intuitif. La gamme Zappiti 4K HDR est le choix par excellence pour tous ceux qui souhaitent bénéficier du meilleur du multimédia. La concurrence n'a qu'à bien se tenir!

Les plus
+ L’exceptionnelle qualité d’image
+ La qualité de son en numérique HDMI et coaxiale
+ Le système de jaquettes simple, multiroom, complet et intuitif
+ Le contrôle parental
+ La télécommande programmable rétro-éclairée
+ L’app Zappiti Media Control pour tablettes et smartphones iOS / Android

Les moins
- Les chapitres non supportés sur les DVD ISO
- Les balises italiques non supportées
- Les menus Blu-ray non supportés
- L'absence de seconde sortie HDMI
- Pas de compatibilité 4K sur Netflix



9 commentaires:

  1. Bonjour,

    Une petite question : est-ce l'application "HDMI Recorder" (visible dans les applis Android) qui permet d'enregistrer les vidéos du port HDMI IN ?
    Si oui, les enregistrements sont-ils récupérables pour un post-traitement (mise en mkv ou autre) ?
    Merci.

    RépondreSupprimer
  2. L'application androïd d'EXPLORER manque énormément, car elle permettrait d'écouter sa musique sans allumer un diffuseur !!!
    On l'attend avec impatience............

    RépondreSupprimer
  3. J'ai une question, quid de la lecture 4K HDR si tout les fichiers sont sur un NAS, et que donc tout est lu via le réseau ?
    En gros est-ce qu'une connexion 1Gb est assez rapide pour lire du 4K HDR ?
    A priori oui, mais si quelqu'un qui a ce genre de setup pouvait confirmer... ;)
    Merci !

    RépondreSupprimer
  4. Bonjour,

    Est-ce que la lecture des fichier 4K peu se faire sans problème à partir d'un NAS ? (un Synology par ex.) ou bien il est préférable d'avoir les fichiers les plus gourmand sur un disque interne...
    Merci

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Aucun problème. Le bus eternet du Zappiti 4K HDR est extrêmement puissant. On peut lire sans problème des fichiers à plus de 400 Mbps!

      Supprimer
  5. Bonjour,

    J'ai lu quelque part que les antennes n'étaient pas déconnectables...
    Qu'en est-il ?

    RépondreSupprimer
  6. Bonjour,
    Pour quelle raison les disques durs WD Red NAS ne sont-ils pas compatibles avec le Zappiti One 4K? Ce type de disque étant particulièrement fiable, cela me semblait un bon choix.
    Merci

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Les disques dur NAS sont dédiés à une utilisation NAS en configuration RAID. Ils ne sont pas adaptés à une utilisation avec un lecteur multimédia. Nous le déconseillons fortement. Ils sont en revanche tout à fait adaptés à un usage serveur comme le Zappiti NAS RIP Audio Video Edition. Pour les lecteurs multimédia Zappiti, nous conseillons aujourd'hui les WD BLUE.

      Supprimer