samedi 24 août 2019

Test du Zappiti Pro 4K HDR






Test du Zappiti Pro 4K HDR (Review)


Depuis 10 ans, le nombre de marques de lecteurs multimédia s'est vu se restreindre d'année en année. Aujourd'hui, seules quelques marques sortant du lot se sont fait une place sur le marché et en particulier la marque française Zappiti qui propose aujourd'hui une gamme complète de lecteurs multimédia. Avec pas moins de 6 lecteurs et un serveur de dématérialisation, la marque hexagonale propose un large choix de possibilités, depuis une simple passerelle (Zappiti Mini 4K HDR) au gros lecteur à double rack à disque dur (Zappiti Duo 4K HDR), en passant par le Zappiti One SE 4K HDR (double sortie HDMI), sans oublier le lecteur multimédia compact à simple rack (Zappiti One 4K HDR) et enfin, un entrée de gamme uniquement compatible HD (Zappiti Player HD).

Dernier modèle en date, le Zappiti Pro 4K HDR met la barre encore plus haut en terme de spécifications techniques. Avec près de 8 Kg sur la balance, le chef de file de l’escouade Zappiti se positionne résolument dans le très haut de gamme : châssis intégralement en aluminium brossé (jusqu'à 3mm d'épaisseur) à la finition exemplaire, pieds de découplage hi-fi, alimentation de haute volée de type R-core, PCB de qualité, composants de marques réputées, double sortie HDMI, sortie zéro signal, report IR, nouvelle télécommande... Bref, tout un attirail, qui ravira les amateurs de lecteurs haut de gamme.

Une élégance et une finition exemplaire jamais vue sur un lecteur multimédia.


Déballage

Le packaging n'a rien à envier des lecteurs 4K Ultra HD Blu-ray haut de gamme tels que Oppo ou Pioneer. Dès l'ouverture du carton, la présentation du produit inspire la confiance : double carton de protection de grosse épaisseur, carton de recouvrement imprimé protégeant le lecteur, grosses mousses de protection, manuel d'utilisation très complet, et jolie boîte d'accessoires en carton rigide flanquée d'un sobre logo Zappiti. On voit tout de suite que l'on a affaire à du très sérieux! La boîte d'accessoires est très bien fournie. On y trouve plusieurs câbles d'alimentations (un par zone géographique), un câble HDMI de qualité compatible 4K HDR avec gaine tressée et connecteurs plaqués or, une télécommande IR haute qualité (infrarouge rétro-éclairée), un report IR (infrarouge), des antennes Wi-Fi détachables, et un câble Ethernet. Enfin, le lecteur est accompagné d'une clé USB de restauration firmware. Fini les galères de téléchargement fastidieux de fichier IMG et de clé USB 2 Go à formater en FAT32...! En cas de restauration firmware, tout est désormais beaucoup plus simple! Merci Zappiti! De plus, le manuel d'utilisation (en français, s'il vous plait) est très complet (cliquez ici pour télécharger le manuel en PDF...). Enfin, le lecteur est emballé dans une housse de protection en tissu feutré blanc rappelant celle des lecteurs OPPO.







Connectique

Le panneau arrière est d'une finition tout à fait exemplaire, avec des vis plates et des connecteurs plaqués or et pour la plupart bouchonnés afin d'éviter les effets d’oxydation. C'est un détail. Mais c'est le genre de petite subtilité que l'on ne trouve généralement que sur des lecteurs très haut de gamme. Les puristes sauront apprécier. À l'instar du Zappiti One SE 4K HDR, le Zappit Pro 4K HDR offre 2 sorties HDMI, dont une principale en 2.0 (audio-vidéo) et une secondaire en 1.4 (audio uniquement). Comme sur le Zappiti Duo 4K HDR, 2 ports USB sont positionnés en façade du lecteur pour plus de praticité. Les 3 autres (dont un port USB 3.0 et un de type-C) sont situés à l'arrière de l'appareil. Pour le reste, on trouve les classiques sorties audio stéréo analogiques, une sortie audio numérique coaxiale et une optique, ainsi qu'une sortie vidéo composite qui peut être utile pour un moniteur de retour. Par rapport à l'Oppo, l'avantage c'est qu'elle véhicule aussi la vidéo et pas uniquement l'interface. Vient ensuite un port Ethernet Gigabit, et deux connecteurs pour antennes Wi-Fi 5GHz. Un magnifique interrupteur "Power" logé dans une enclave en biseau usiné dans la masse de la façade en aluminium brossé du lecteur en remplacement de l'ancien interrupteur On/Off disgracieux en plastique situé à l'arrière des autres appareils de la gamme. Autre nouveauté, le Z en façade du lecteur ne s'illumine plus en bleu comme avant. À la place, il y a une petite LED discrète positionnée au dessus du bouton "Power".




Double rack

À l'image du Zappiti Duo 4K HDR, le Zappiti Pro 4K HDR est équipé d'un double rack à disques durs à échanges à chaud capable d'accueillir des disques durs jusqu'à une capacité de 16 To (32 To au total), soit l'équivalent du stockage de 200 fichiers 4K Ultra Blu-ray, de 400 fichiers Blu-ray (au format ISO) ou encore de 800 fichiers MKV 1080p. Les racks disgracieux sont élégamment dissimulés derrière une solide trappe à ouverture verticale. L’insertion des disques durs nus se fait de manière très simple et il n’est pas nécessaire de devoir visser le disque dur sur un tiroir. Dans le cas d’une utilisation avec 2 disques durs, le système de jaquettes Zappiti est capable de réunir l’ensemble des films dans une seule collection. Tous les types de formatages traditionnels sont supportés à savoir : FAT16/FAT32 (lecture-écriture), EXT2/EXT3 (lecture-écriture), NTFS (lecture-écriture), MAC OS / HFS+ journaled (lecture-écriture), et enfin ExFAT (en lecture-écriture), ce qui permet une compatibilité MAC et PC simultanée des disques durs. Vraiment pratique!




Prise casque

Une fois n'est pas coutume, le Zappiti Pro 4K HDR est équipé d'une prise casque à connecteur professionnel de type Jack 6.35 mm associée à un ampli casque intégré dédié. L'ampli casque permet d'alimenter n'importe quel type de casque y-compris à faible rendement. C'est le seul lecteur de la gamme Zappiti à être équipé d'un ampli casque. Le Zappiti Mini 4K HDR était équipé d'une prise casque mais de qualité très moyenne et en prise Jack de section 3.5 mm.







Composants

Si le châssis en impose, sous le capot, les entrailles du lecteur n'en sont pas moins impressionnantes. Tout d'abord l'alimentation massive de type R-Core a été spécifiquement choisie pour délivrer les meilleures performances en numérique. Par rapport à une alimentation toroïdale, l'alimentation de type R-Core offre moins de couplage capacitif entre le primaire et le secondaire (moins de bruit traversant). Et en comparaison avec les transformateurs de type EI-Core, les alimentations R-Core sont généralement plus efficaces pour les sources numériques. On trouve d'ailleurs souvent ce type d'alimentation dans les DAC externes haut de gamme. L'utilisation d'une alimentation toroïdale est généralement avantageuse sur les sources équipées de sorties audio analogiques haute qualité, mais ce n'est pas la vocation première de ce lecteur. Nous verrons plus loin dans cet article à quel point ce choix permet de sublimer la restitution audio vidéo numérique. L'arrivée électrique est prise en charge par un connecteur JEC Power (utilisé dans l'industrie aérospatiale).



A côté de l'imposant transformateur se trouve une PCM soignée équipée de composants choisis avec soin auprès des marques les plus prestigieuses telles que la marque allemande WIMA (qui équipe les lecteurs OPPO), Nichicon et NCC (condensateurs japonais), et Philips (diodes hollandaises).





La large carte mère est équipée d'un processeur Realtek RTD1295 (64 bits quadruple-coeurs ARM A53, de base identique au processeur de l'Oppo UDP-203), hérité des autres modèles de la gamme, ainsi que d'un processeur additionnel pour la gestion de la sortie HDMI audio only. Le lecteur est équipé de 1 Mo de cache L2, de 2 Go de RAM DDR4 et de 16 Go de mémoire Flash (dont une partie est dédiée à la mise en mémoire des jaquettes pour un accès plus rapide).




Report IR et pilotage IP

On retrouve aussi le report IR fourni avec les modèles Mini et One SE. Cet accessoire fourni d'origine avec le lecteur permet de le contrôler lorsque celui-ci est placé dans un meuble ou un rack. L'entrée IR IN peut en outre être utilisée avec certains systèmes de domotiques si toutefois ils utilisent le même type de connecteur mini jack 3.5mm à deux broches. Notez qu'il est possible de piloter l'appareil à l'aide de télécommandes universelles. Les codes IR et IP sont fournis par le fabricant pour les principales marques à savoir Crestron, Control4, ProControl, RTI, et même Philips Pronto. Notez enfin que les télécommandes Logitech Harmony sont pleinement compatibles.


Récepteur IR haute sensibilité

Située sous la prise casque, ce nouveau récepteur IR offre une haute sensibilité. Nous avons pu contrôler l'appareil jusqu'à une distance de plus de 8 m sur un angle impressionnant de quasiment 180° (beaucoup plus que ce qui est indiqué dans le manuel d'utilisation). Globalement la sensibilité du récepteur IR est largement plus performante que sur les autres modèles de la gamme.


Télécommande

Le Zappiti Pro 4K HDR fournit une toute nouvelle télécommande, bien plus élégante et haut de gamme que la précédente mais aussi plus légère. Sa conception a été aussi légèrement revue et corrigée en prenant en considération les demandes des utilisateurs. Ainsi, un vrai bouton STOP a été ajouté en complément du bouton Back qui servait précédemment à arrêter la lecture. On y trouve aussi des boutons d'avance / retour par incréments de 60 ou 10 sec. En complément, la télécommande offre 2 LED d’émission infrarouge au lieu d'une pour une sensibilité maximale.



Notez que depuis peu, la télécommande fournie avec le Zappiti Pro 4K HDR est proposée en option sur le Zappiti Store. Cliquez ici pour en savoir plus...

Il est également possible de contrôler le lecteur via une télécommande virtuelle proposée par l’app Zappiti Media Control 4K pour tablettes et smartphones (iOS et Android).



Cette même app propose une touche de retour vers les apps de domotique (URI) personnalisable à l'effigie de la marque (petite icône Crestron par exemple). Et depuis peu, Zappiti propose même une API pour les installateurs les plus chevronnés offrant tout un panel de fonctionnalités évoluées.

Enfin, il est aussi possible de connecter un clavier AZERTY (une petite app de conversion QWERTY vers AZERTY est nécessaire) et une souris sans-fil informatique qui peut être profitable pour surfer sur Internet ou utiliser plus simplement des apps tierces installées depuis le GooglePlay ou AptoideTV (une sorte de GooglePlay avec des apps dédiées aux lecteurs multimédia). La plupart des périphériques Bluetooth sont supportés jusqu'à la version 4.0.


Démarrage

Au démarrage, le lecteur est relativement rapide. La page d’accueil propose 3 icônes : Video, Explorer et Music. Les mises à jour logicielle et firmware se font directement depuis le lecteur et il n’est plus nécessaire comme avant de devoir se créer un compte Google pour pouvoir profiter du lecteur. Il est en revanche toujours nécessaire de se créer un compte Zappiti mais cette contrainte offre de nombreux avantages comme la fonction multi-room (multi-pièces) et la sauvegarde automatique de la collection dans Zappiti Cloud. Ainsi, si vous aviez déjà précédemment un lecteur Zappiti (4K ou 4K HDR), il vous suffit d’insérer le ou les disque(s) dur(s) dans le nouveau lecteur ou de connecter ce dernier à votre NAS et de saisir vos identifiants pour retrouver intégralement votre collection! Quel bonheur de ne pas avoir à tout refaire!




Mises à jour

Les mises à jour se font directement depuis le lecteur connecté en réseau. Lorsqu'une nouvelle mise à jour est disponible, elle est est automatiquement proposée au démarrage du lecteur. Les mises à jour logicielles (Video, Explorer et Music) se font également via Internet de manière très simple et sont très rapides à installer. Pour les mises à jour logicielles, il est possible de profiter ou non des versions bêta via une option placée dans les réglages avancés de Zappiti Video (ex. Zappiti Media Center) ainsi que dans le menu de Zappiti Explorer et de Zappiti Music. Enfin, grâce à Zappiti Service, certaines mises à jour du cœur de la machine ne nécessitent plus désormais de mise à jour firmware. Une clé USB de restoration firmware est fournie avec l'appareil pour plus de praticité en cas de problème nécessitant une remise à zéro.


Transferts de fichiers haut débit

Les transferts de fichiers peuvent se faire de différentes manières : soit via USB, soit via réseau SMB ou FTP, soit encore via une station d’accueil pour disque dur. Pour les transferts via réseau, il suffit simplement de saisir l’adresse IP du lecteur dans l’explorateur Windows précédée de deux antislashs (cliquez ici pour en savoir plus...). On peut aussi transférer les fichiers via FTP (option "FTP Server" à activer dans les réglages) en utilisant un logiciel dédié.



Les débits sont extrêmement rapides : environ 113 Mo/s en SMB via Ethernet, soit l’équivalent du transfert en USB 3.0. En réseau sans fil, les débits culminent à 6,5 Mo/s en 5 GHz (5.845 GHz) ce qui paraît très lent par rapport à du réseau filaire mais reste supérieur à ce que propose la plupart de la concurrence en réseau sans fil. On peut aussi utiliser Zappiti Explorer pour transférer des fichiers depuis un MAC ou PC directement depuis l’interface du lecteur sur la TV à l’aide de la télécommande de manière très simple en multitâches (plusieurs copies en même temps). Il est également possible d’interrompre l’une des tâches en cours via un panneau dédié. La gestion des fichiers inclut les fonctions suivantes : sélectionner, sélectionner tout, copier, coller, renommer, supprimer, créer un dossier.




Lecture photo

Toujours dans Zappiti Explorer, la fonction diaporama musical propose différentes options comme la vitesse d’enchaînement des diapos ou le choix des transitions. Le mode caméra dynamique offre des effets de zoom similaires à ce que proposent les transitions “Ken Burn”. Les photos sont affichées en 1080p ou 1080p upscalé en 4K et n’importe quelle résolution de fichier photo est supportée jusqu’à un maximum de 8K x 8K. On regrettera que l’affichage des photos ne soit pas réalisé en 4K natif. Mais peut-être qu’une future mise à jour permettra d’améliorer cette fonctionnalité. Quoi qu’il en soit, c’est déjà beaucoup mieux que sur l’ancienne génération de lecteurs Zappiti dont l’affichage des photos était réalisé en résolution 720p. Les photos stockées sur des cartes mémoires sont prises en charge. Les formats JPG, PNG et GIF sont supportés. En revanche, les fichiers photo non compressés RAW ne sont pas supportés nativement par Zappiti Explorer (DNG par exemple) mais il existe plusieurs apps de développement RAW sur Android qui peuvent éventuellement être installées sur le lecteur. Mais le développement RAW n'étant à notre avis pas la vocation d’un lecteur multimédia, ce point de détail n’est pas très important.




Lecture audio

Pour la lecture musicale, Zappiti propose Zappiti Music, une application dédiée à la lecture musicale. En plus de l'application sur le lecteur, une version pour tablettes et smartphones iOS et Android intitulée Zappiti Music Control, permet de piloter la musique sans avoir à allumer sa TV. Un vrai bonheur! Zappiti Music propose un grand nombre de fonctions et d’options de lecture audio. Il est possible par exemple d’activer la lecture enchaînée, mélangée et en boucle (titre ou liste de lecture). Zappiti Music propose une vraie gestion de listes de lectures (Playlists), de favoris et titres à exclure. Zappiti Music supporte les pochettes d’albums soit directement intégrées dans le fichier, soit en externe (fichier Jpeg dans le dossier). Les pochettes jusqu'à la résolution 8Kx8K sont supportées.




Lorsque l'on lance la lecture d’un fichier audio, il est possible de continuer à naviguer dans les dossiers. On peut lancer la lecture de tout un dossier audio incluant des sous-dossiers. La plupart des formats audio les plus populaires sont supportés : AIFF, FLAC, ALAC, WAV, MP3, OGG et bien d’autres... Le format DSD est incompatible avec Zappiti Music et Zappiti Explorer mais reste lisible via l'app optionnelle HiByMusic (cliquez ici pour en savoir plus...). Pour bénéficier d'une écoute haute fidélité, il est possible de connecter un DAC externe via les sorties audio numériques coaxiale ou optique.. Le Zappiti Pro profite également d'une sortie analogique RCA utilisant un DAC interne 32-Bit / 192 kHz, certes non audiophile mais de qualité très correcte. Enfin, le lecteur supporte l’USB DAC sur la plupart des DACs externes mais la qualité d’écoute reste moins bonne qu’en coaxial numérique.


Lecture vidéo

La plupart des formats vidéo sont lus. C’est le cas par exemple des fichiers HEVC / H.265 / x265 qui sont parfaitement lus en résolution 4K et encodage couleur 10 bits (Main10) jusqu'au Level 6.1 High, et jusqu’à 60p avec des débits testés jusqu'à 400 Mbps via le fameux fichier de test “jellyfish-400-mbps-4k-uhd-hevc-10bit.mkv”, soit 4 fois le débit des Blu-ray UHD. Impressionnant! Le lecteur est aussi compatible HDR10, VP-9 (jusqu’à 4K 60p). En revanche, la lecture de fichiers 4K encodés avec le désormais ancien format H.264 est plus aléatoire mais reste fluide jusqu'à environ 25 Mb/s en 24 images par seconde maximum. Seuls quelques très vieux formats de fichiers tels que le format DIVX3 (sorti en 1999) ne sont pas supportés. Le HDR10+ et le Dolby Vision sont les grands absents des options de ce fabuleux lecteur qu'est le Zappiti Pro mais comme à ce jour aucun projecteur n'est compatible, et que très peu de titres sont proposés, ce ne sont pour le moment pas des options indispensables. La partie 3D offre une prise en charge des MKV 3D en Frame Packing, MK3D et Side-by-Side / Top-Bottom en Full HD x2. D'autre part, le lecteur est compatible avec les sous-titres 3D et il est possible de régler leur profondeur. Ce même réglage de profondeur 3D est aussi disponible pour la profondeur 3D de l’image ainsi que celle des menus. Enfin, une option permet l’inversion des images gauche et droite, dans le cas ou les images œil gauche / œil droit sont volontairement inversées dans le fichier 3D pour des questions de protection anti-copie.


Il est possible de personnaliser l’affichage par défaut des langues et sous-titres des vidéos. Ainsi, lorsque l’on sélectionne VOST, toutes les vidéos seront lues dans ce format (si les langues et sous-titres sont disponibles).


Accès direct

Les touches numériques permettent d’accéder directement à un pourcentage du film tandis que les touches +60 sec / -60 sec et +60 sec / -60 sec (touches exclusives à la nouvelle télécommande) permettent de naviguer dans la barre de temps de manière précise et rapide. La télécommande propose aussi les fonctions d’accès plus classiques comme les chapitres ou l’avance/retour rapide (jusqu’à 32x). Notez que les temps d'accès lors de l'utilisation des touches raccourcis sont instantanés y compris lors de la lecture de gros fichiers 4K UHD ISO. Au lancement d'une vidéo lue précédemment, un panneau s'affiche permettant de reprendre la lecture ou de redémarrer la lecture au début.



À noter que les touches numériques d’accès direct par pourcentage fonctionnent aussi dans la navigation des jaquettes dans Zappiti. La touche MENU de la télécommande permet d'accéder à la liste des chapitres ainsi qu'à la liste de lecture BD Lite pour accéder directement aux bonus d'un ISO Blu-ray par exemple.



Menus Blu-ray

Les menus DVD, Blu-ray et Ultra HD Blu-ray sont pris en charge par le lecteur. Si la plupart des menus Blu-ray sont très rapides à charger, certains sont en revanche assez longs à s'afficher, et certains rares menus Java très complexes ne sont carrément pas chargés du tout. Sur plus de 200 fichiers testés, seuls 2 ne sont pas passés, soit environ 1%. Cela reste acceptable, d'autant qu'il reste dans ce cas toujours la possibilité de lancer les films en question sans les menus. Pas de soucis en revanche sur les DVD et les 4K Ultra HD.

Notez que les ISO de disques Blu-ray zonés sont pris en charge quelque soit leur région. Il suffit pour cela de presser la touche 1, 2 ou 3 de la télécommande pour basculer en région A, B ou C.




Qualité d’image

Le dématriçage couleur, vérifié à l’aide de filtres d’isolation de couleur numérique, ne présente pas de défaut de décodage particulier. Sur les contenus HDR, la TV bascule automatiquement dans le mode HDR et adapte automatiquement la luminance.

La qualité d'image avait déjà été légèrement améliorée sur le Zappiti One SE 4K HDR par rapport aux autres modèles de la gamme. Sur le Zappiti Pro 4K HDR, la qualité d'image va encore beaucoup plus loin avec une profondeur d'image incroyable. Le traitement vidéo Zappiti MagicPixel est magnifié, les ciels et les dégradés de l'image parfaitement nuancés, le piqué est aussi tranchant qu'un scalpel et le niveau noir, abyssal. Voilà qui impose le respect. Les textures et les matières prennent un relief saisissant, les basses lumières sont un peu "dégraissées" comme si un voile était enlevé. Les brillances sont étincelantes en particulier en HDR mais aussi en Blu-ray. Enfin le grain pellicule est beaucoup mieux géré procurant à l'image une sensation de cinéma argentique. Les puristes et possesseurs de vidéoprojecteurs ou TV haut de gamme se tourneront donc naturellement vers ce modèle. En comparaison avec le fameux lecteur OPPO UDP-203, l'image est légèrement supérieure avec une profondeur d'image accrue et un peu plus d'effet de relief dans les textures et les matières (costumes, cheveux). Le rendu général de l'image est plus proche de celle du lecteur Panasonic DP-UB9000.



Sur notre projecteur laser Sony 4K VPL-VW760ES, l'image est de toute beauté! Nous avons pu le comparer au Pioneer UDP-LX500 et UDP-LX500 Audiocom Cinema Edition. Sur des sources Blu-ray, le Pioneer UDP-LX500 est très similaire au Zappiti. Mais le Zappiti Pro offre un peu plus de profondeur d'image et légèrement plus de dynamique. En revanche, Pioneer Audiocom reste devant le Zappiti avec un effet de relief supérieur et une meilleur précision de l'upscaling. Sur les sources UHD, le Zappiti Pro est pratiquement au même niveau même si l'Audiocom prend là aussi légèrement l’avantage. Mais il faut dire que la différence de prix est considérable (799€ contre 2899€ contre le Pioneer Audiocom).

Nous avons pu aussi tester le lecteur sur un projecteur Samsung SP-A800B (projecteur 1080p de référence utilisé en studios de post production HD) et le fameux Pioneer Kuro PDP-LX5090H (TV 1080p). Nous avons été surpris de voir que même en 1080p, le Zappiti Pro 4K HDR pouvait apporter un réel plus qualitatif par rapport à un Zappiti One 4K HDR. Les autres lecteurs de la gamme Zappiti 4K HDR proposent globalement une image léchée, bien définie, dynamique, bref, sans défaut apparent et déjà très qualitative. Mais avec le Zappiti Pro 4K HDR, la différence est flagrante quelque soit le type de source: AVI 720p, MKV 1080p ou ISO Blu-ray. La profondeur des noirs est supérieure et les parties sombres de l'image sont traitées avec davantage de finesse. La colorimétrie est aussi plus respectueuse en particulier dans les petits détails et les textures. Ainsi, même si vous n'avez qu'une télévision ou un projecteur en résolution 1080p, l'investissement est à considérer.




Mode Source Directe

Pour aller plus loin, les utilisateurs avancés pourront activer la fonction Source Directe, comme sur les lecteurs Blu-ray haut de gamme.

Cette puissante fonctionnalité accessible depuis le Zappiti Service vous permet d'afficher des vidéos dans leur résolution et fréquence d'origine sans mise à l'échelle du traitement. Si la résolution ou la fréquence ne correspond à aucune norme vidéo, Zappiti adapte automatiquement le signal vidéo de sortie en utilisant la résolution et la fréquence les plus proches. Avec cette nouvelle fonctionnalité, la qualité des images sur du contenu Blu-ray et SD peut être grandement améliorée, en particulier si vous utilisez un projecteur 4K haut de gamme tel que Sony, JVC ou Epson. D'autre part, la fonction Source directe est paramétrable et il est possible de désactiver certaines résolutions de sortie. Cette fonction unique au monde est particulièrement intéressante pour les possesseurs de projecteurs 4K JVC DLA-N5, N7 et NX9 ainsi que tous les projecteurs Sony 4K (toutes générations confondues) qui sont incompatibles avec les résolutions DVD (480 et 576 lignes).

Enfin, une version beta de Zappiti Service permet de forcer la résolution et fréquence de sortie en 1080p 23,976Hz, permettant de supprimer les écrans noirs liés au délai de synchronisation particulièrement long sur les projecteurs JVC.




Fluidité

L’auto-framerate est très performant avec une parfaite reconnaissance de toutes les fréquences vidéo de manière complètement automatique à savoir : 23,976 / 24 / 25 / 29,97 / 30 / 50 / 59,94 / 60 Hz. L’affichage est ainsi parfaitement fluide et cela y compris sur du contenu 4K 60p. Point positif : en résolution 4K, il est possible de sortir en format Y'CbCr 4:2:0. Cela permet aux possesseurs d'anciens amplis HDMI compatibles 1.4a de profiter de la résolution UHD en 8 bits. Par rapport au reste de la gamme, la fluidité est très sensiblement supérieure.


Son multicanal

Tous les formats sonores home cinéma sont supportés via HDMI : Dolby Digital, Dolby Digital EX, Dolby Digital Plus, Dolby TrueHD, Dolby Atmos, DTS, DTS-ES (et leurs déclinaisons), DTS-HD MA, DTS-HD HRA, DTS:X, etc. La connectique SPDIF ne supportant pas les débits nécessaires aux formats sonores HD, seul le core du son est supporté. Il suffit pour cela de sélectionner l’option “Force SD Audio” dans les réglages de lecture (touche menu en cours de lecture). Attention néanmoins, seules les bandes son HD intégrant le core du son DTS, DTS-ES, Dolby Digital, Dolby Digital Plus, ou Dolby Digital EX sont supportées. Dans de rares cas, le core du son n’est pas intégré mais dans ce cas il y a généralement une autre bande son dans la même langue en piste séparée en DTS ou Dolby Digital. De la même manière, lorsque l'on est équipé d’un ampli HD non compatible Dolby Atmos, c’est le son Dolby TrueHD qui est envoyé ou Dolby Digital si l'ampli est non compatible HD (si le core du son est présent dans la piste sonore). Dans le cas d’une écoute au casque, le son est downmixé en stéréo. L'autre solution est d'utiliser la seconde sortie HDMI dédiée à l'audio et d'envoyer ainsi le son via la sortie HDMI Audio Only à l'ampli et l'image directement au vidéoprojecteur ou à la TV via la sortie HDMI Main. Notez qu'ici les signaux audio sont supprimés de la sortie HDMI Main conférant ainsi à l'image une qualité supérieure. Nous avons pu constater lors de nos tests (ampli Anthem MRX-720 et barre de son Sony) une légère amélioration du son via la sortie HDMI Audio Only. L'image semble aussi légèrement moins bruitée, à l'instar de l'OPPO UDP-203 EU configuré de la même manière. Les puristes se tourneront donc naturellement vers cette configuration bien qu'elle soit plus compliquée à gérer surtout lors de l'utilisation de plusieurs sources. D'autre part, cette solution ne permet pas de gérer 2 afficheurs en simultané (par exemple pour alimenter un projecteur et une TV en même temps). Mais cela ne concerne heureusement pas la majorité des utilisateurs. Par rapport au reste de la gamme HDR, le Zappiti Pro 4K HDR va plus loin avec un meilleure dynamique, des effets surround plus précis avec une meilleure spatialisation en particulier en Dolby Atmos. La différence par rapport au modèle Zappiti One SE 4K HDR est plus réduite mais le Zappiti Pro apporte tout de même un plus.


Sortie casque

Le Zappiti Pro 4K HDR propose une sortie casque 6.35 mm et est équipée d'un vrai ampli casque d'excellente facture. Le circuit dédié à la sortie casque intègre un système large bande haute précision à très faible distorsion couplé à un étage de sortie final totalement discret. En comparaison directe avec le regretté OPPO UDP-205, le rendu sonore est très proche malgré l'utilisation de DAC moins haut de gamme. Il est aussi possible de connecter un casque bluetooth mais certains problèmes de désynchronisation audio/vidéo peuvent survenir dans le cas d’une lecture vidéo.


Sous-titres

Les sous-titres externes ou internes sont parfaitement gérés quelques soient les formats. Seules les balises italiques font défaut : elles ne sont pas affichées en italiques mais en texte normal. Il est possible de modifier la taille, la couleur, le délai de synchronisation et le codage texte de tous les sous-titres, à l’exception des sous-titres “image” comme les IDX ou PGS. Il est possible de modifier la position verticale de tous les types de sous-titres, y compris pour les PGS (sous-titres Blu-ray). Les sous-titres sont désormais parfaitement lisibles et nets à l’écran, ce qui n’était pas le cas au lancement de la gamme. D'autre part, les fichiers de sous-titres externes multiples sont supportés. Enfin, les fichiers IDX 1080p sont supportés quelque soit la langue. Les sous-titres sont parfaitement synchronisés. Seule ombre au tableau : les sous-titres forcés qui ne sont pas affichés de manière automatique. Il faut les sélectionner manuellement, sauf sur les Blu-ray avec menus (mais uniquement ceux sans Java).




Info

La touche INFO de la télécommande permet de faire apparaître une fenêtre très complète de propriétés techniques sur le média en cours de lecture comme la résolution, la fréquence d’image, le codec vidéo, la profondeur couleur, l’espace colorimétrique, le débit, les infos du HDR, le nombre de canaux audio, etc.




Interface Zappiti Vidéo

Le système de jaquette Zappiti Video (ex Zappiti Media Center) est l'un des points forts des lecteurs de la marque. Il est parmi les meilleurs actuellement disponibles sur le marché. La configuration est extrêmement simple et le manuel d'utilisation bien documenté pour aider à la configuration initiale. Mais la plupart des utilisateurs sauront configurer le système sans l'aide du manuel grâce en particulier à des bulles d'aides et fenêtres d'informations variées qui guident le nouvel utilisateur dans la configuration pas à pas. L’analyse des films et des séries se fait sans encombre et de manière simple. Grâce à un système d’indexation très puissant utilisant plusieurs bases de données, la marge d’erreur est très réduite.

Une fois le système configuré, la page d'accueil affiche une présentation élégante des films en cours de lecture ou des prochains épisodes à voir (module Next). Si l'on a déjà vu les premiers films d'une saga et que l'on rajoute un nouveau film de la saga dans sa collection, Zappiti le propose automatiquement dans la page d'accueil. On peut bien sûr supprimer le film ou l'épisode de la page d'accueil si l'on ne souhaite pas le voir immédiatement. Le bas de la page d'accueil présente différents boutons d'accès (modules). Il est possible d'ajouter ou de supprimer des boutons, de modifier leur position et de placer un aperçu de leur contenu dans la partie haute de la page (vitrine). Parmi les modules proposés on trouve : ABC (films et séries triés par ordre alphabétique), Films, Séries, Top films, Récents, 4K, 3D, Films et séries pour enfants, Sagas, Catégories et bien d'autres encore. Il est aussi possible de mettre un raccourci vers une catégorie en particulier et même vers Zappiti Explorer.




Jaquettes de qualité

Et en plus des bases de données existantes telles que TMDb, IMDb ou TVDb, Zappiti utilise sa propre base de données communautaire qui grossit de jour en jour. Ainsi, plus Zappiti est utilisé, et plus l’indexation des médias (films et séries) devient fiable. D'autre part, en plus des jaquettes récupérées sur les bases de données TMDb, IMDb et TVDb, Zappiti Db propose sa propre base de jaquettes en français et diverses autres langues conçues spécifiquement pour s’adapter au ratio de l’interface Zappiti avec des jaquettes épurées de qualité. A l’heure où nous écrivons ce test, Zappiti Db propose à ce jour plus de 13 000 jaquettes de films et environ une centaine de jaquettes sont ajoutées chaque semaine. De la même manière, Zappiti propose des fonds d’écrans pour les films les plus populaires adaptés à l'affichage de l'interface.





En plus des posters, de nombreuses infos sur les contenus vidéo sont récupérées telles que les acteurs, réalisateur, durée, date de sortie, et infos techniques. Le tout est affiché dans une page de présentation générale du film avec le synopsis (texte à défilement automatique). Toutes les infos et logos sont éditables à l'aide de la télécommande et il est possible de connecter un clavier informatique pour éditer le texte du synopsis. De plus, il est possible de tout éditer via PC ou MAC voire depuis une tablette ou un smartphone (iOS et Android).





Les films et séries TV sont triés automatiquement par catégorie qu’il est possible de dissocier et réassocier manuellement via le panneau d’édition. Un panneau d'édition de catégorie permet de réorganiser les catégories dans l'ordre de son choix, et de créer des catégories personnalisées en choisissant un nom et en associant une icône parmi 180 au choix.





Les films issus de sagas sont placés automatiquement dans des groupes (option désactivable) et affichés dans un carrousel 3D du plus bel effet à défilement horizontal. Les fonds d'écran associés à chaque film s'affichent avec un élégant fondu enchaîné. Pour les sagas les plus populaires, des fonds d'écran dans le même style graphique sont chargés par défaut, offrant une élégance supérieure lors de la navigation dans les différents opus d'une même saga.







Lors de la navigation dans les jaquettes, le thème musical de la série ou la bande originale du film survolé est jouée afin de se mettre dans l'ambiance avant de lancer une séance. Si un film ou une série ne possède pas de musique associée, il est possible d'en ajouter une manuellement via un éditeur disponible pour Mac et PC.




Il est ensuite possible de trier les films via différentes options. Ainsi on peut par exemple afficher uniquement les films d’Action que l'on n’a pas vu et les trier par note, durée ou date de sortie. On peut aussi rechercher un film via le moteur de recherche intégré qui trie automatiquement les résultats de recherche par titre, acteur, ou réalisateur.


Résultats du moteur de recherche (thème silver)

Dans le cas où un film ne serait pas trouvé (ou incorrectement trouvé), il est possible de le rechercher manuellement par titre ou par numéro d’identifiant TMDb ou IMDb. Cette dernière méthode est fiable à 100% à partir du moment où le film existe sur l’une des bases de données. Et comme le système est communautaire, l’indexation manuelle profite aux autres utilisateurs et la base de données Zappiti se développe de jour en jour pour être de plus en plus fiable au fil du temps.


Statistiques de la collection

Une option permet d'afficher les statistiques de la collection. Il est aussi possible de se faire envoyer des statistiques plus détaillées par email en format tableur CSV.





Mode 2.35:1

Pour les amateurs de cinéma équipés d'écran au ratio 2.35:1, il est possible de modifier le ratio de l'interface Zappiti afin de l'adapter parfaitement au ratio de votre écran via un outil dédié accessible depuis la touche menu de la télécommande.







Correction de l'interface

Un outil communautaire permet de corriger les traductions de l'interface. Ainsi, lorsqu'un texte contient des fautes d'orthographe, il suffit qu'une personne le corrige pour que cela soit corrigé pour tous les autres utilisateurs. S'il y a plusieurs traductions, c'est celle qui obtient le plus de votes qui l'emporte sur les autres.





Personnalisation de l'interface

L’interface propose un affichage des jaquettes sur 2 lignes mais il est possible de personnaliser le nombre de lignes (jusqu’à 5). De nombreuses autres options de personnalisation sont proposées dans le menu avancé comme les bandeaux Blu-ray et DVD, les reflets sur les posters ou encore le thème graphique.





Contrôle parental et collections

Pour les parents, une fonction Contrôle Parental à code d'accès permet de restreindre facilement l'accès à des films ou groupes de films tout en proposant une interface simplifiée et plus facile à utiliser. Les principales fonctions sont verrouillées pour éviter par exemple que les enfants ne suppriment par mégarde un film. Zappiti propose aussi la possibilité de créer plusieurs collections avec une fonction d'accès direct pour passer d'une collection à l'autre. On peut par exemple avoir une collection par disque dur ou une collection par membre de la famille.

Pour les installateurs et les professionnels, il est possible de verrouiller certaines fonctions (plusieurs niveaux de verrouillage).
De nombreuses autres fonctionnalités sont proposées parmi lesquelles on retiendra la fonction de téléchargement de sous-titres en français ou anglais, les bandes annonces en résolution HD (si disponibles), ainsi que de nombreux filtres et tris qu’il est possible de croiser (durée, date de sortie, date d’ajout, note…). Après avoir visionné un film, celui-ci est marqué automatiquement en “Vu” ou “En cours”.




Zappiti Bonus Live

En plus des bandes annonces, Zappiti Vidéo propose aussi une fonction d'accès aux bonus : Making-of, featurettes, critiques, scènes coupées, bande originale, etc. en plus des bandes annonces avec bien souvent de très nombreux contenus (jusqu'à plusieurs centaines sur certains titres phares), et cela sur tout type de fichiers, que ce soit ISO Blu-ray, M2TS, ISO UHD, MKV, MKV 3D, AVI, etc.


Zappiti Bonus Live: de nombreux contenus additionnels

De nombreuses petites fonctions qui font la différence sont présentes dans Zappiti Video qui a l'usage sont parfois très pratiques comme le marquage automatique des films et épisodes en Vu, Non vu ou En cours, le marquage automatique des épisodes précédents lors du marquage d'un épisode en Vu, ou l'enchaînement de lecture automatique des épisodes de séries TV.


L'enchaînement automatique des épisodes : une des nombreuses fonctionnalités avancées de Zappiti Vidéo.

Zappiti Media Control 4K

Pour les utilisateurs de tablettes et smartphones, une app iOS et Android permet de contrôler et d’administrer le tout et de piloter le lecteur à l'aide d'une télécommande virtuelle. Dans le cas de l’utilisation de plusieurs lecteurs, il est possible de sélectionner le lecteur à piloter. La plupart des fonctionnalités de Zappiti sont proposées sur la version mobile telles que : Editer, Changer le poster, Contrôle parental, etc.


La télécommande vituelle de Zappiti Media Control permet de piloter n'importe quel lecteur Zappiti de la maison en IP.

Il est aussi possible d'administrer sa collection depuis un ordinateur PC ou MAC. Et grâce au système Zappiti Sync, tout est synchronisé automatiquement sur toutes les plateformes utilisant Zappiti : PC, Mac, tablettes, smartphones et tous les lecteurs Zappiti de la maison y compris de la précédente génération (Zappiti Player 4K). Les utilisateurs de l’ancienne génération de Zappiti Player 4K pourront d’ailleurs ainsi retrouver toute leur collection simplement en saisissant leurs identifiants! Un pur bonheur!


Toute l'interface de Zappiti Video est administrable via un ordinateur Mac ou PC.


Zappiti Share

Zappiti Media Center est aussi l’un des rares systèmes de jaquettes réellement multiroom. Ainsi, lorsque l'on a par exemple un Zappiti Pro 4K HDR dans le salon, on peut accéder à la collection Zappiti depuis une chambre équipée d’un Zappiti Mini 4K HDR et lire ainsi jusqu'à 5 films de qualité Blu-ray en simultané.


Zappiti Yacht

Pour les utilisateurs de bateaux, il reste possible d’accéder à sa collection même sans connexion Internet. Attention néanmoins, cette fonction nécessite l’acquisition du Zappiti NAS RIP 4K HDR Video Edition vendu en option.

Enfin, il est possible de configurer Zappiti pour qu’il se lance au démarrage du lecteur. La liste des fonctionnalités de ce media center complet et simple d’utilisation est encore longue et tous les points ne pourront malheureusement pas être abordés dans ce test. Si vous voulez en savoir plus, nous vous invitons à télécharger la version MAC ou PC de Zappiti Media Center gratuitement ici: http://zappiti.com/FR/zappiti_media_center_telechargement.html


Apps

Comme le système d’exploitation est basé sur Android 6, il est possible d’installer des apps Android complémentaires depuis AptoideTV ou le GooglePlay. Si certaines apps sont pleinement compatibles, beaucoup d'entre elles ne sont pas réellement optimisées pour une utilisation sur un lecteur multimédia. En revanche, certaines fonctionnent très bien. C'est le cas par exemple de ARTE HD (affichage HD de qualité et fluide) qui offrent une parfaite navigation à la télécommande. Netflix n'est malheureusement pas proposé en 4K, (image limitée à la résolution SD en raison des DRM).


HDMI IN

La touche jaune de la télécommande permet d'accéder à la section dédiée à l'entrée HDMI qui permet de faire transiter un signal vidéo et de l'enregistrer en résolution 1080p. Attention néanmoins, seuls les signaux non protégés HDCP sont enregistrables (comme la TNT HD par exemple). Mais l'ajout d'un switch HDMI permet de faire sauter le HDCP permettant ainsi l'enregistrement d'un signal provenant d'un démodulateur satellite ou d'une box TV. Précision importante : les disques durs formatés en NTFS sont supportés. Cela permet d'enregistrer des fichiers de plus de 4 Go, ce que peu d'enregistreurs TNT savent faire. Un mode PIP (image dans l'image) est proposé, permettant ainsi d'afficher un signal entrant par dessus l'interface Zappiti et cela, sans aucun ralentissement.

La fonction d'enregistrement via l'entrée HDMI permet par exemple d'enregistrer la TNT HD.


Conclusion

Le Zappiti Pro 4K HDR mérite amplement son titre de "Pro". Son châssis de presque 8 Kg, sa finition exemplaire, sa large compatibilité, ses fonctionnalités multiples et sa connectivité complète en font un lecteur résolument haut de gamme. Avec une impressionnante qualité sonore en audio numérique et une incroyable qualité d'image associée à un mode "source directe" entièrement personnalisable, le Zappiti Pro se hisse au niveau des meilleurs lecteurs 4K Ultra HD Blu-ray du moment (Pionner / Panasonic / Oppo). Les cinéphiles pourront aussi profiter d'une sortie casque de qualité avec ampli dédié, d'une télécommande haut de gamme et d'une pléiade d'options qui font la différence telles que la sortie "zéro signal" ou la bande originale des films et séries jouée lors de la navigation. Associé au meilleur système d'indexation de films et séries TV au monde offrant des jaquettes haute qualité, le Zappiti Pro 4K HDR est le choix par excellence pour tous ceux qui souhaitent bénéficier du meilleur pour leur salle de cinéma à la maison.

Les plus
+ L’exceptionnelle qualité d’image
+ La qualité de son en numérique HDMI et coaxiale
+ L'excellente finition du châssis et le choix des composants
+ Le système de jaquettes simple, multiroom, complet et intuitif
+ La musique des films lors de la navigation
+ La qualité de la télécommande programmable rétro-éclairée
+ L’app Zappiti Media Control pour tablettes et smartphones iOS / Android
+ Le manuel d'utilisation en français et très complet
+ L'assistance gratuite en français (en ligne et par téléphone)

Les moins
- Les chapitres non supportés sur les DVD ISO
- Les balises italiques non supportées (ignorées)
- Pas de compatibilité 4K sur Netflix
- Pas de compatibilité Dolby Vision et HDR10+ (converti en HDR10)
- Pas de sélection automatique des sous-titres forcés

Fiche produit du Zappiti Pro 4K HDR...

Acheter un Zappiti Pro 4K HDR sur le Zappiti Store...


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire